Kobenhavn

Dimanche 25 juillet : Kobenhavhn #1

Départ à pied du camping de Copenhague pour aller prendre le train à la station Brondbyoster en direction du centre. Après 20 minutes de traversée des quartiers environnants du centre, nous arrivons dans une magnifique gare à la charpente en fer forgé sur les quais et en coque de bateau inversée sur la partie principale.

1ère étape : déjeuner dans une brasserie où l’on déguste une bière italienne locale, qui a dû laisser son caractère dans la liaison Italie-Danemark !! En général, la tête de Lucie témoigne de la qualité des bières.

La Tour Ronde : RundeTaarn

Tour du XVIIème siècle située aujourd’hui au cœur de la ville et dominant celle-ci. Sa hauteur d’une quarantaine de mètres nous a permis d’admirer la ville jusqu’à la mer Baltique. Une rampe en colimaçon en brique permet d’accéder tout en haut de cette tour sans aucune marche ou presque (en réalité, une quinzaine sur la fin… Ils ont dû avoir la flemme de finir en brique…)

Les enfants se sont éclatés à monter en courant. Tout le monde en à profiter : ça raisonne énormément !

Une fois en haut, Merlin a testé quelque chose d’inédit : bouder à 40 mètres de haut ! Et ça marche !!! Vu que c’est interdit de courir en haut, il fallait bien s’occuper 😉

Nyhavn à barque

En bons touristes, on se jette sur la possibilité de visiter la ville au niveau de la mer et sans marcher !

Après cette belle balade, on reprend le chemin de la gare en parcourant les rues à pied. Retour en train… Tout s’annonce bien ! Malheureusement, j’ai du mal comprendre les explications du train à prendre au retour qui m’avaient été données par le camping. On monte dans un train qui n’est pas le bon. On s’en rend compte à temps, vite on descend ! On remonte, on change de quai, on remonte dans un train… Tout va bien, les enfants ont profité 2 fois + des escalators 😉

De retour au camping, les enfants réclament de dormir dans la tente. Aucun soucis ! Hop en 2 secondes elle est montée ! (C’est ce que dit la notice, en tout cas)

Parler Français à quelqu’un d’autre qu’à un enfant ou à son conjoint ?

On a plein de choses intéressantes à se raconter. Mais 1 an, c’est long, alors on en garde de côté… Alors, quand on a l’occasion de passer la soirée avec des francophones, on saute dessus ! (pas sur les francophones).

Nous avons fait la connaissance d’Annah (que nous avons appelé Charlotte toute la journée en attendant de connaitre son réel prénom), charmante prof des écoles qui fait le choix de passer ses vacances estivales à parcourir le Nord de l’Europe en direction de la Suède et de la Finlande, à pied, en train, en bus, en vélo, avec son simple sac à dos et son sourire.

Joyeuse rencontre autour de myrtilles locales. Merci Charlotte !

Lundi 26 Juillet : Kobenhavn #2

Nous quittons le camping et nous stationnons près de la gare pour rejoindre à nouveau le centre-ville. On descend du train au Nord de la ville pour marcher jusqu’au centre en traversant 2 grands parcs dont un avec le château de Rosenborg. Les soldats en action dans la cour du château passionnent les enfants au moins 3 minutes ! De quoi déclencher une vocation ? pas sûr !

Nous apprécions les belles allées fleuries autant que les enfants apprécient les aires de jeux Danoises. Les structures (ou astructures selon Rose) sont vraiment chouettes par ici.

On rentre tranquillement en empruntant les plus belles rues piétonnes de Copenhague. On apprécie cette ville pleine de couleurs et à l’architecture variée. La présence des canaux en centre, les bars sur l’eau, le quartier Nyhavn et les toitures en cuivre vert font de cette ville une merveilleuse capitale !

Après cette journée intense pendant laquelle Lucie a beaucoup transpiré, nous décidons de nous adresser à nouveau au camping pour leur quémander une douche : « oui, pour 60 couronnes danoises par personne ». On s’est donc lavé au gant !

On se dirige au sud de Copenhague (sous l’aéroport) à Drago-rayé-r pour notre spot de la nuit ! Nous serons bercés par les décollages et atterrissages réguliers (parfois 5min d’intervalles). Le coin est très joli : c’est la Camargue Danoise au bord de la mer baltique. Les chevaux proches du parking occupent les enfants pendant que les milliers d’hirondelles occupent Lucie. Quant à Thomas, il prépare son parcours de course à pied du lendemain.

On a pris rendez-vous chez le coiffeur local (spécialiste des cheveux bouclés et sales).

On fait une belle récoltes de framboises sauvages, délicieuses.

Des invités pour le dîner !

3 commentaires sur « Kobenhavn »

  1. Ccou la petite famille, merci de nous faire partager tout ça !
    J’ai une préférence pour la vidéo des stiqmous…🙃, j’espère qu’ils sont restés à l’extérieur !
    Plein de bises

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :