Le trio Balte, Étape I

Nous quittons les pays Scandinaves avec pleins de bons souvenirs, des moments partagés et des rencontres qui font du bien !

L’Estonie se dévoile au fur et à mesure de l’avancé du ferry! Elle pique notre curiosité par la concentration des monuments sur une colline du centre-ville. Nous savons que nous ne visiterons cette capitale que dans quelques jours. Dans un 1er temps, l’école et le travail sont au programme. Nous nous dirigeons vers un petit camping à la sortie de Tallinn. Situé à côté d’une station de train « Padula« , avec une connexion au top et des tables de pique-nique pour l’école… une description idéale.

Dimanche 29 au mercredi 1er septembre.

On s’installe donc dans ce camping. Nous y passons 3 journées agréables. Nous sommes seuls toute la journée… Nous ne retrouvons des voisins que le soir, quand les ouvriers de chantier en déplacement terminent leur journée et rejoignent leur chambre. Nous retrouvons également un couple allemand très sympathique : Kathrin et Jens.

Kathrin et Jens baroudent à travers l’Europe depuis janvier, sont partis vers le sud d’abord puis ont rejoint les pays scandinaves. Sur leur parcours, ils passent prêts de chez nous, à l’Isle Jourdain ! Ils s’arrêtent parfois travailler chez les habitants qui le souhaitent. Jens est menuisier. Ils se dirigent désormais vers la Géorgie.

On espère les retrouver plus tard autour d’un verre, avec les guitares, ou à parler de menuiserie…

Thomas télétravaille sur la terrasse de la réception, ou même dans la réception quand il fait froid. A tel point, que les touristes qui arrivent s’adressent naturellement à lui ! Heureusement qu’il est là, on ne croise jamais les gérants du camping…

Les enfants reprennent l’école avec leur maîtresse préférée. Au moment de la récré, « à l’abordage !!! » Ils se ruent sur le bateau de pirates pour s’inventer plein d’histoires…

Les enfants sont comme à la maison ! Le camping leur appartient. Ils vont seuls à la douche, aux toilettes, se promènent librement dans le camping, et nous imposent même un mot de passe pour accéder dans les pièces où ils se trouvent :

« Casquette verte »

Nous sommes impatients que le week-end arrive pour aller découvrir Tallinn !

TOP DEPART !

Mercredi 14H, nous nous installons dans le train qui nous emmène jusqu’à Tallinn. Kathrin et Jens nous ont décrit une ville magnifique, animée et qui se visite à pieds ! Joyeux programme. On commence notre visite par la cité historique de Tallinn. C’est un village médiéval entourée de tours et de remparts au cœur de la capitale. Cette cité est située sur une colline qui domine désormais toute l’extension de la ville. A la sortie du train, nous sommes naturellement attirés par les marches qui mènent à l’enceinte de la cité ! Arrivés là-haut, nous admirons le point de vue sur les autres quartiers (Telliskivi, et le port avec ses énormes bateaux de croisière)

Comme nous l’avaient dit Kathrin et Jens, la ville est très animée : nous découvrons des musiciens à chaque coin de rue ou presque ! Les enfants pourraient laisser nos économies dans les chapeaux de ces artistes !

Les maisons sont très colorées, les portes sont magnifiques. Nous découvrons des églises à chaque coin de rue, ou presque. Nous entrons dans la cathédrale Alexander Nevski dont le toit rappelle le style russe. L’intérieur est flamboyant, (sur)chargé en dorures. Les photos sont interdites. Cette info pour que vous preniez conscience de la chance que vous avez, bande de veinards !!!

La ville est magnifique + Le port est important = Le croisiériste est présent !

Nous découvrons des groupes de touristes à chaque coin de rue, ou presque ! Autocollant numéroté sur le tee shirt, casque audio sur les oreilles, 35 badauds suivent le guide et son panneau (qui porte le même numéro que l’autocollant fièrement porté sur le torse poilu du croisiériste). Les photos sont beaucoup moins sympas quand t’as 35 personnes devant !

En voici l’exemple avec l’équipe n°46 !!

Après avoir épluché chaque ruelle de cette belle cité, nous tendons l’oreille et nous rapprochons d’un concert donné sur une place du bas de la ville. Après que nos oreilles nous aient orientées, c’est au tour de nos estomacs de le faire. On ne retiendra donc de notre future destination, ni les magnifiques façades qui entourent cette belle place pavée, ni l’hôtel de ville majestueux, mais plutôt les excellents pancakes de ces 2 jeunes Estoniennes !

Nous voici, les yeux plein d’étoiles, les oreilles pleines de musique Estonienne, et le ventre plein de pancakes. Nous reprenons la direction de la gare pour rentrer à la « maison », et fêter l’anniversaire de Paul !

Jeudi 2 septembre

Nouvelle journée visite de la ville de Tallinn. C’est très pratique de pouvoir rallier le cœur de ville depuis la station située à 200m du camping. Les trains nous emmènent en ville en 30min pour 4,20€ (gratuit pour les enfants).

Nous avons fait notre choix pour cette matinée : le musée « Kiek In De Kök« . Au programme, découverte du monde moyenâgeux, avec ses chevaliers, ses remparts et ses tours. Nous faisons le tour de garde et en profitons pour jeter de l’eau bouillante sur les passants en dessous. Les enfants sont impressionnés par toutes ces armes : canon, épée, arbalète, catapulte.

Les engins de torture brassent un peu Merlin, sans pour autant avoir insisté sur leur fonctionnement. Les armes plus récentes des derniers étages de la tour les passionnent. C’est assez incroyable de leur expliquer cette évolution à travers les siècles. D’ailleurs, voici ce qu’ils retiennent de nos explications :

Puis passage dans les bastions (souterrains) humides et frais. En temps de guerre c’était un refuge pour les habitants avec peu ou pas de confort. la encore, nous découvrons l’utilisation de ces souterrains à différentes époques… du moyen-âge, en passant par la guerre 39-45 et par l’époque punk des années 80 !

A la sortie, nous regagnons la belle place de la veille pour un déjeuner en terrasse. Il fait frais quand même ! Nous supporterons les couvertures polaires mises à dispo des clients… Il fait 11°C, et y a du vent ! Il faut vraiment être en Estonie pour que Lucie accepte un déjeuner en terrasse dans ces conditions…

Nous nous baladons ensuite dans le quartier de Telliskivi, quartier hipster et vintage avec de nombreux bars aménagés dans d’anciens moyens de transports : bus, trams, trains. Les friperies, brocantes et magasins d’artistes se mêlent aux activités plus nocturnes bars à bières, food-truck. Les terrasses sont incroyables : graffitis et végétaux pour une ambiance surprenante, colorée, agréable. Au milieu de tout ça, évidemment, un parc pour les enfants !!

On a quand même froid… On rentre à la « maison ».

Arrivés chez nous, on découvre nos nouveaux voisins d’un soir. Nous repartons le lendemain matin pour de nouvelles aventures…

Vendredi 3 septembre : En route pour la Lettonie !

Avant de passer la frontière, petit arrêt déjeuner suivi d’une séance avec le prof de sport Thomas. Les structures sont adaptées pour cette séance qui commence avec une lèvre en sang pour Merlin ! Rose s’éclate seulement au 2nd degré, et c’est bien suffisant !

Nous passons la frontière en fin d’après midi. Aucun Estonien pour nous saluer, aucun Letton pour nous accueillir… Nous ne sommes pas vexés (Yédidou, un peu), nous poursuivons… (Nous vous présenterons Yédidou dans un prochain article…)

L’arrêt que nous trouvons pour le goûter sera fatal… Plage, forêt de pins, barbecue (« On a fait du feu, c’est fou, ce soir c’est… ! Ethan et Simon, vous savez finir cette phrase ? ;), terrain de foot et sentiers de promenade. Nous ne repartirons pas ce soir !

Le camping car d’un ours est garé proche du notre. C’est un ours français, un peu sauvage… Il ne sera pas attiré par l’odeur de viande grillée, ni par les belles bières estoniennes débouchées. Nous ferons sans lui !

Les enfants jouent avec plaisir en fabriquant des nids pour gendarmes coccinelles et escargots. Lucie tente de capturer un coucher de soleil sur la mer, Thomas allume le barbecue péniblement, c’est humide.

Nous commencerons notre visite de la Lettonie après cette étape…

Un avis sur « Le trio Balte, Étape I »

  1. Merci de nous régaler avec vos aventures.

    Tallinn a l’air plutôt sympa, votre récit donne envie de partir en croisière pour visiter cette belle ville 🙂

    Bisous en attendant la suite,

    JC & Co

    PS: L’Isle Jourdain c’est plutot notre secteur !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :