kalá Christoúgenna

Samedi 18 décembre

La Grèce, ça donne mal à la tête ! On remarque que l’on est très peu malade depuis notre départ en juillet. Mais là, les parents se réveillent avec des maux de tête carabinés (sans avoir pris l’apéro la veille !)

Nous restons bloqués sur ce parking de salle de sport jusqu’en milieu d’aprem ! Nous découvrons que nos enfants ont pris la patience du côté de leur mère… C’est mieux comme ça ! Ils s’occupent à faire des cartes de vœux.

Quand on refait surface, il faut nourrir nos enfants avant de prendre la route vers…

On sait pas, on a pas de réseau !

Le coucher de soleil nous attire. Nous nous rapprochons de la mer pour essayer de capter les derniers rayons ! On se pose pour la nuit, face à la mer, sans imaginer que nous allons prendre racine.

Les quelques restes de maux de tête nous motivent à nous coucher tôt. 20H !!

Dimanche 19 décembre

Balade à vélo le long de la plage pour cette matinée ensoleillée. Lucie profite de ce temps seule pour gérer des trucs secrets… Les enfants repèrent une tortue sur la plage. Génial, mais qu’est-ce qu’elle fait là ?

Elle sèche ! vu l’odeur, elle est là depuis quelques jours déjà… Crédules, ils demandent quand même si on peut l’emmener à l’hôpital des tortues. Baaahh, non.

La fin de journée est consacrée à nous ressourcer face à la mer de Thrace : promenade, goûter sur la plage, contemplation du coucher de soleil… Il fait bon.

Nous sommes amusés d’être entourés d’une meute de chiens errants. Ils arrivent tous à la même heure. Ils sont une dizaine. Ils se saluent, font la fête et profitent des croquettes déposées gentiment par une vieille dame le matin. On se sent protégés !

Dimanche soir, conseil de famille ! On décide de rester sur ce spot de rêve pour attaquer la semaine. Thomas travaillera dans le camion pendant que le reste de la famille profitera de l’extérieur

Lundi mardi 20-21 décembre

Nous sommes surpris par les allers retour de camions benne qui viennent déposer des déchets verts près de nous, sur la plage. Finalement, nous comprenons en voyant de grandes flammes ! Au passage, ils brûlent quelques déchets verts un peu particuliers… une chaise de camping (elle était verte), un sommier, et quelques déchets masqués dans les feuillages.

Les enfants profitent de la plage : ramassage de cailloux-coquillages-bois flottés, balade semi nocturne pour observer le coucher de soleil, opération « Nettoyons la plage » : munis de sacs poubelles et de gants, nos jeunes voyageurs s’impliquent dans la protection de la planète, et il y a de quoi faire.

Nous sommes ravis de voir nos voisins Park4night en faire autant en fin d’après-midi.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est img_2910.jpg

Le nouveau coucher de soleil nous éblouit, on ne s’en lasse pas !

On fait tourner régulièrement notre moteur car nos batteries sont fatiguées et le chauffage ne peut pas toujours s’enclencher. Il faut les aider à se recharger car les nuits sont froides.

Mercredi 22 décembre : On kavale ! Joyeux anniversaire Jules

Matinée travail pour Thomas et vacances pour Rose, Merlin et Lucie. Nous quittons ce bel endroit pour aller préparer notre réveillon de Noël.

En route pour Kavala pour nos achats gourmands ! Nous sommes accueillis par cette charmante petite ville de bord de mer. Le retour à la civilisation nous fait du bien. Nous espérons que les citadins ne remarqueront pas notre odeur de bouc. Le spot que nous avons repéré est idéalement placé en centre-ville (près du départ des ferrys). Nous allons profiter de l’ambiance de Noël, et des commerces de ce centre très animé.

Dès notre arrivée, nous chaussons nos souliers de ville (les mêmes que les autres en fait) et partons à la recherche des merveilles culinaires locales. En se rapprochant de la place centrale, nous entendons des chants grecs vers lesquels nous nous dirigeons avec hâte. Un concert de Noël est organisé pour célébrer notre arrivée dans cette ville ! Quand même, quel accueil !

Au passage devant un magasin de musique, l’envie d’acheter une guitare nous prend ! Nous entrons masqués et pass sanitaire en main ! C’est très nouveau pour nous… nous retrouvons quelques vieilles habitudes françaises. Malheureusement, nous ressortirons sans guitare. La vendeur veut nous en vendre une « sur catalogue » : sans que l’on puisse la tester… Dommage, on aurait bien gratté autre chose que nos têtes pouilleuses !

Nous cherchons ensuite un resto. C’est dans une petite rue peu touristique que nous dénichons un resto sympa à la déco typique et servant des plats traditionnels. Le principe des plats partagés pour des touristes affamés et curieux s’avère peu compatible avec une table de petite taille et encombrée de Playmobil ! En tout cas, on se régale :

  • Tsatsiki
  • Pastourmadopitakia (parce que le nom plaisait bien à Lucie)
  • Feta Gramma
  • Kebab polika
  • Fried meatball

Jeudi 23 décembre :

Réveil merveilleux avec vue sur les dauphins. Plutôt joueurs le matin, ils viennent s’exprimer à l’entrée du port de Kavala. Joyeux spectacle pour un réveil.

Après le ptit dej, 2 équipes se dirigent vers le centre-ville ;

  • Une équipe de 3 enfants part avec 5 kilos de linge sale et la mission de le ramener propre !
  • Une équipe avec Lucie qui doit terminer une mission secrète.

Après cela, nous nous retrouvons tous (non sans émotion) pour chercher notre repas de réveillon. Les conseils reçus à l’office de tourisme sont précieux pour connaitre les plats typiques grecs dégustés pour Noël en Grèce. La chasse aux trésors commence !

La 1ère étape dans une boulangerie nous permet de compléter les conseils de l’office de tourisme grâce à une franco-grecque venue passer les fêtes à Kavala. Au passage, nous pillons la boulangerie en gâteaux et chocolats. On se fait offrir l’équivalent d’un repas après avoir payé. C’est assez courant dans les boulangeries grecques.

Nous sommes désormais à la recherche d’un traiteur. Nous cherchons longtemps avant de comprendre que ce format commerçant n’existe pas ! Il est plutôt courant de commander au restaurant des plats à emporter.

Finalement, on s’en sort en passant chez un fromager, un charcutier, un primeur, et un caviste évidemment !

Nous sommes freinés par de nouvelles animations sur la place centrale (musique, chants et danses). Les enfants sont ravis de se faire offrir un énorme Père Noël gonflable chacun par un drôle de personnage sur échasses. La hauteur de ses échasses ne lui a apparemment pas permis de voir que l’on vivait dans 15 mètres cube. Ces 2 nouveaux habitants représentent un demi mètre cube à eux seuls !

Sur le retour, nous voyons un autre magasin de musique dans lequel nous trouvons notre bonheur cette fois-ci. Guitare et enfants sur le dos, nous rentrons bien chargés au camion.

Après un repas rapide, nous reprenons la route à cause de nos problèmes de batteries. Aux alentours de minuit et demi, nous nous stationnons pour passer la nuit.

Où sommes-nous ? ON SAIT PAS !!

Vendredi 24 décembre : Le Père Noël fait des drift !

Réveil dans une réserve naturelle entourés d’oiseaux divers et variés.

Maux de tête matinaux pour les adultes… Thomas doit se recoucher : (encore une fois sans apéro la veille ! et c’est peut-être ça le problème ?) Lucie et les enfants font une balade bien couverts pour observer les oiseaux aux jumelles.

  • Flamants roses
  • Oies
  • Canards
  • Pélicans, énormes pélicans, tout proche de nous !

Après ce bon bol d’air, il nous reste encore 4H30 de route avant d’être au spot repéré pour notre réveillon. En route, nous découvrons des sources chaudes fumantes. C’est bien tentant de s’y arrêter mais l’odeur d’œuf pourri (certains appellent ça le souffre) est moins alléchante.

SCANDALE !

A l’arrivée sur notre spot de Noël, plusieurs campeurs squattent notre spot ! On ne les mets pas dehors parce que c’est Noël, et qu’on est déjà dehors 😉

Nous sommes à Marathon, et sommes donc à 42,195km d’Athènes. Tel le messager grec Philippidès, nous parcourrons cette distance (en camion) pour annoncer la victoire contre les Perses. On a juste 2511 ans de retard. Dommage parce qu’on va vachement plus vite avec Ptit Gris qu’avec des spartiates !

Les adultes règlent quelques détails entre le coffre de toit et des emplacements stratégiques. Lucie a l’impression d’avoir aperçu le Père Noël.

Nous préparons le repas de Noël sur cette belle plage. L’ambiance est à peu prêt la même que pour un réveillon classique : les enfants sont surexcités, et bientôt les parents aussi.

Au menu, voyez les photos !

Coucher un peu (beaucoup) excités… Plus qu’à attendre le passage du Père Noël. On est confiants, il trouvera Ptit Gris.

On a eu raison d’être confiants, on l’entend passer vers 2H! On l’entend même très bien, il est tout prêt du camion. Son traîneau passe en drift à quelques centimètres du camion. Ils sont en forme cette année Rudolph et les autres ! En témoignent les jolies traces rondes laissées sur le sable. Un expert grec de drift nous confirmera le lendemain qu’il s’agit bien de drift réalisés en traîneau.

Samedi 25 décembre : kalá Christoúgenna

Les enfants nous réveillent avec des yeux pleins d’étoiles. Nous sommes autant émerveillés de les voir ouvrir leurs cadeaux que d’observer la vue en toile de fond : il y a le ciel, le soleil et la mer ♫ ♪ ♫ (Antoine, t’as vu ce qu’on sait faire maintenant ? le raccourci de la double croche ramée, c’est « U+266B »).

Petit dej très rapide et place à la journée jeux ! Une pause quand même pour se déplacer d’une centaine de mètres sur une zone où le Père Noël ne peut pas faire de dérapage.

Baignade de Noël pour Thomas, ou plutôt douche d’après course 😉

Dimanche 26 décembre : On a bien fait d’acheter une guitare…

Ptit dej dehors pour ce 26 décembre ensoleillé ! On a sorti la table et les chaises, et les nombreux promeneurs grecs en sont amusés.

πρωινό έξω για αυτήν την ηλιόλουστη 26η Δεκεμβρίου! Βγάλαμε το τραπέζι και τις καρέκλες και οι πολλοί Έλληνες περιπατητές διασκέδασαν.

Après-midi crapahutage sur la « langue » (avancée de terre sur la mer). Les enfants adorent ces sentiers escarpés et ces rochers à escalader. Le dénivelé nous garantit une vue imprenable au sommet ! Nous y découvrons la plage sur laquelle nous vivons depuis quelques jours.

μεσημεριανό τρέξιμο στη «γλώσσα» (προώθηση ξηράς στη θάλασσα). Τα παιδιά λατρεύουν αυτά τα απότομα μονοπάτια και τους βράχους για να ανεβαίνουν. Η διαφορά ύψους μας εγγυάται μια εκπληκτική θέα στην κορυφή! Ανακαλύπτουμε την παραλία στην οποία ζούμε εδώ και λίγες μέρες.

Au retour de cette balade, une maman et sa fille s’approchent de nous pour discuter en français. Elle nous questionne sur notre camion en expliquant qu’elle et son mari se projettent dans ce genre d’achat. Nous leur proposons une visite. Entre temps, Rose propose ses bottes trop petites à la petite fille, ce qui les touche beaucoup. A cet instant, on est loin de se douter ce que cette rencontre va nous apporter !

ΕπΕπιστρέφοντας από αυτή τη βόλτα, μια μητέρα και η κόρη της μας πλησιάζουν για να συζητήσουμε στα γαλλικά. Μας ρωτάει για το φορτηγό μας, εξηγώντας ότι η ίδια και ο σύζυγός της σχεδιάζουν αυτού του είδους τις αγορές. Τους προσφέρουμε μια επίσκεψη. Στο μεταξύ, η Ρόουζ προσφέρει στο κοριτσάκι τις πολύ μικρές μπότες της, κάτι που τις αγγίζει πολύ. Αυτή τη στιγμή απέχουμε πολύ από το να υποπτευόμαστε τι θα μας φέρει αυτή η συνάντηση!

Après quelques phrases échangées où l’on explique notre aventure, Peter nous explique qu’il retape 3 Airbnb dans la banlieue d’Athènes et qu’il est prêt à nous accueillir.

Μετά από μερικές προτάσεις που ανταλλάξαμε όπου εξηγούμε την περιπέτειά μας, ο Πέτρος μας εξηγεί ότι ξαναπληκτρολογεί 3 Airbnb στα προάστια της Αθήνας και ότι είναι έτοιμοι να μας υποδεχτούν.

Les coordonnées sont échangées, nous les quittons en leur disant qu’on les recontactera probablement…

Οι συντεταγμένες ανταλλάσσονται, τις αφήνουμε λέγοντάς τους ότι μάλλον θα επικοινωνήσουμε ξανά μαζί τους…

…nous avons bien fait d’acheter une guitare, le contact enregistré dans le téléphone de Thomas est Peter Gabriel 😉

Κάναμε καλά που αγοράσαμε μια κιθάρα, η επαφή που καταγράφηκε στο τηλέφωνο του Thomas είναι ο Peter Gabriel;)

Lundi 27 décembre : Notre marathon !

Départ de notre spot de rêve, tôt ! Il est 13H…

Ce Noël restera probablement le plus beau pendant de nombreuses années. Et nous nous en excusons sincèrement auprès de nos familles respectives qui ne nous inviteront probablement pas l’année prochaine.

Logistique habituelle que vous connaissez par coeur ! Difficulté supplémentaire aujourd’hui, le gaz. C’est une saga qu’on adore. A chaque recherche on découvre de nouvelles émotions. C’est l’ascenseur émotionnel lorsque l’on revient chercher la bouteille dans le camion parce que la personne nous dit que c’est bon, et que l’on revient 5min plus tard, en disant que le raccord n’était pas le bon…

Mais aujourd’hui on a de la chance ! A tel point que le gazman nous remplit nos 2 bouteilles à ras bords et avec un sourire fier. Bonus avec le plein d’eau qui se fait à côté du tuyau d’essence. C’est assez marrant de faire le plein à cet endroit et surtout, c’est vachement moins cher… c’est même gratuit !

Ptit Gris est complètement prêt à être stationné pendant 1 semaine, pendant que nous, infidèles que nous sommes, irons profiter des douches chaudes d’un Airbnb.

Il a dû le sentir… Pour aller le stationner près de l’appart’, il nous en fait baver. Les rues sont incroyablement étroites, beaucoup de voitures sont stationnées de chaque côté. Lucie est obligée de descendre pour guider Thomas. Un bon matelas, ça se mérite, nous dit Ptit Gris. (Oui, après 5 mois à parler de notre camion comme si c’était une personne, c’en est une, et elle nous parle !)

Nous coupons le moteur après ces sueurs froides… ça sent le poney dans le camion !

Nous sommes quand même chanceux de trouver une place de 7mètres de long tout proche de l’apppart dans un quartier très prisé d’Athènes (Thissio).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :