Secousses sismiques

Dimanche 3 avril : Bon anniversaire Edwige

En fin d’après-midi nous arrivons à Campora San Giovanni pour prendre possession de notre airbnb pour les 3 prochains jours. C’est l’appartement le plus spacieux que nous louons pour nous 4 depuis notre départ. Il est prévu pour 8 personnes mais est bradé à cette période. Nous avons donc 3 chambres, 2 salles de bain et un iiiiimmense canapé !

Lundi 4 et Mardi 5 avril

Journées studieuses pour tout le monde et joie des enfants de pouvoir sortir librement peinture et pâte à modeler ! Lucie et Thomas auront le droit à un « pestacle » organisé par les enfants. Au programme culinaire : pop corn et crêpes! On profite vraiment de ces conditions idéales!

Mercredi 6 avril : Joyeux anniversaire tata Christelle!

Après notre matinée travail/école, nous quittons les lieux avec des draps tout propres et un camion nettoyé, le plein d’eau et d’électricité pour Ptit Gris. Il fait beau et chaud ! Un passage au Décathlon avant de nous poser pour la nuit à Gioia Tauro. Nous nous endormons bercés par le bruit des vagues.

Jeudi 7 avril

Matinée de rab travail/école. Ça tombe bien, il pleut ! Et quand nous débauchons, ça tombe bien, revoilà le soleil ! Ce n’est pas pour autant que les enfants demandent à s’aérer (la plage est à 1m de nous pourtant!). Ils improvisent une «  »grande salle » » de jeux dans le lit des parents, retirant draps et matelas et se créent un univers d’histoires à n’en plus finir !

En fin d’après-midi, nous nous rapprochons de San Giovanni, la ville de départ du ferry pour la Sicile, histoire de prendre les renseignements pour une traversée demain. A notre arrivée, nous nous enfilons dans la voie des guichets pour le ferry et nous sommes chanceux. Le prochain part dans 5 min! Ni une ni deux, nous embarquons. La traversée jusqu’à Messine dure 20 minutes. Nous avons juste le temps de monter admirer la vue, prendre un petit café (NB: ne jamais demander d’américain en Italie, ils te servent un expresso qu’ils rallongent plus que généreusement en eau. Le résultat ressemble à une tisane goût café!).

En débarquant nous parcourons une 20aine de km pour rejoindre la mer Tyrrhénienne et trouvons un nouveau spot de rêve orienté vers le coucher du soleil. On s’est levé sous la pluie, on se couche sous le soleil. Le seul paramètre commun est le vent qui souffle !

Vendredi 8 avril : Bon anniversaire tonton Matthieu!

Journée toute en musique! A peine le petit déj avalé, les enfants sortent accordéon, guitare et micro et improvisent un joli concert face à la mer et ses vagues déchaînées. A l’heure du déjeuner, ils remettent ça! Nous nous sommes arrêtés à Saponara, en recherche de gaz pour remplir nos bouteilles. En attendant l’ouverture du fournisseur de gaz, nous déjeunons au milieu des vaches et face à la mer. Les enfants tentent cette fois-ci, pendant le concert qu’ils proposent, de déposer un gobelet devant eux pour récolter quelques pièces des passants. Finalement ils repartent avec 2€, déposés par leurs premiers fans, leurs parents!

En début d’après-midi nous nous présentons donc chez le fournisseur de gaz qui malgré beaucoup d’efforts, de recherches de solutions (ils s’y mettent à 5) et de bonne volonté, ne parviendra pas à remplir nos bouteilles. Ça nous rappelle quelque chose cette galère de remplissage. Ici, en Italie, nos bouteilles (achetées en Pologne pour rappel) ont un embout différent des leurs. Il nous faudrait un adaptateur que nous n’avons pas … Nous repartons donc bredouilles. Nous passons donc notre route et nous posons en soirée une dernière fois sur la côte nord de la Sicile avant de rejoindre son « nombril » demain.

Nous arrivons peu avant le coucher du soleil. Les enfants en profitent pour faire un barrage, construire un tipi et jouer dans l’eau.

Samedi 9 avril

Après un lever sous le soleil et la chaleur de ce début avril, nous quittons la côte pour nous rendre à Enna, nombril de la Sicile. Nous retrouvons du relief, de magnifiques paysages de montagne parsemés d’une multitude de fleurs de toutes les couleurs!

A Enna, nous arpentons les rues jusqu’à la tour Frederico du haut de laquelle nous avons une vue à 360°sur les alentours. En chemin nous nous arrêtons acheter des Arancini (boules de riz frites et farcies de mozzarella, viande, tomates). Un vrai régal ! De retour au camion, nous apercevons un camping car qui vient se garer à quelques mètres de nous. « Des français !! » Nous passerons plusieurs poignées de minutes à discuter ensemble. Mathilde, Stéphane, Luce et Malo sont partis depuis 2 mois pour un périple de 7 mois. Nous échangeons sur nos ressentis de baroudeurs et sympathisons bien avec eux. On est quand même un peu jaloux car on aimerait bien être plus prêts de notre départ que de notre retour ! Au plaisir de vous recroiser, peut être dans le Bordelais pour venir découvrir vos beaux vignobles et pratiquer le bain statique en eau froide (oui oui Lucie est bien tentée finalement!)

Après cet échange en français bien agréable, nous partons visiter le château de Lombardie. Ce château bien qu’en ruines, revêt une importance particulière puisqu’il est un des lieux où « Maël et Candice » ont vécu de folles aventures. Maël, le poisson et Candice, la mouette végétarienne sont les héros d’un récit raconté depuis déjà presque 6 mois et les enfants sont toujours impatients de découvrir leurs aventures. En plus, dans leurs voyages, ils passent par des tas de lieux similaires à notre aventure. C’est fou, non?

En fin de journée, nous retrouvons l’autre côté de la Sicile et c’est au bord de la mer méditerranée que nous dormirons ce soir. Rose fête ses 9 ans demain et a des demandes particulières : au bord de la mer, avec du soleil, faire du cerf volant, manger des gâteaux et des bonbons, une salade estivale le midi et un burger frites le soir. Pour le spot, on est bon : on est sur la plage. Voyons la météo demain… Notre berceuse favorite nous emmènera dans les bras de Morphée.

Dimanche 10 avril : Bon anniversaire ROSE !

Réveil en chanson : un joyeux anniversaire collectif pour notre grande fille de déjà 9 ans ! Le soleil est là, et il fait déjà très bon dans le camion. C’est portes et fenêtres ouvertes que nous apprécions notre petit déjeuner. Nous profitons de l’extérieur : jeux dans le sable, construction d’un tipi, cerf-volant. Le midi, Rose souffle ses bougies. Pour la première fois, Merlin avait fait la demande d’acheter un cadeau pour sa sœur. Il est heureux aujourd’hui de lui offrir les playmobils qu’il a choisis pour elle.

En fin d’après midi nous rejoignons la ville voisine, Licata, pour honorer le dernier souhait de Rose. Nous avons repéré des spots en bord de mer proche de resto proposant des burgers. La ville est finalement plus grande et animée que ce qu’on imaginait. Nous choisissons une option plutôt inhabituelle pour nous : une aire de camping car, en plein centre ville. Nous sommes accueillis par Mimmo, l’un des gérants de ce lieu. Puis très rapidement Tonino, le 2ème gérant, vient nous conseiller sur la découverte de la ville. Il parle très peu français mais nous parle comme si on était bilingue. Il est rejoint par Martine, une française qui vit désormais en Sicile, à l’année dans cette aire de camping car. L’ambiance familiale est très chaleureuse!

Juste avant notre départ pour le resto, Rose fait une belle chute dans les graviers. Elle se dit que « ce n’est pas de chance car c’est le jour de son anniversaire! »

Accueillis encore une fois à bras ouverts au resto, nous terminons cette journée en dévorant un bon burger. Les patrons nous font découvrir les digestifs siciliens (dont le fameux Limoncello).

Cette belle journée d’anniversaire se termine, on a rempli nos objectifs, Rose est ravie et se souviendra longtemps de ses 9 ans.

Lundi 11 avril : Camping Paradis

Thomas commence sa journée de travail dans le camion en attendant que l’espace de co-working ouvre ses portes. A 8h, on frappe au carreau. Martine vient le prévenir que les phares de Ptit Gris sont allumés. Oui, on a perdu l’habitude d’être branché si bien que Thomas a mis le contact pour recharger son ordi. Merci Martine !

Plus tard dans la matinée, la vie de ce lieu se met en mouvement. Pas facile de se concentrer pour faire l’école quand un voisin met la musique à fond sur son enceinte, que Tonino vient discuter avec nous et apporter une déco de Pâques aux enfants ou encore qu’Antoine, le voisin belge, vient discuter camping car…. Cette ambiance nous fait rire et rend l’expérience très conviviale.

Même ambiance l’après-midi avec la rencontre de Monique, une française expatriée et romaine depuis de nombreuses années, en vacances en Sicile avec son mari Giuseppe. Elle est de bons conseils pour notre visite prochaine de Rome.

Nous retrouvons les plaisirs de l’extérieur avec ce temps presque estival.

En soirée, nous faisons une balade sur la digue du port touristique de Licata. A notre retour, des invités beaucoup moins sympathiques se sont réfugiés chez nous. Nous passons de longues minutes à chasser les moustiques.

Mardi 12 avril

A première vue, nous ne sommes pas de bons chasseurs ! Rose et Merlin se réveillent couverts de boutons de moustiques ! Heureusement Tonino en s’apercevant de cela lors de sa visite du matin, part nous chercher une grosse feuille d’aloé vera pour apaiser les démangeaisons. Il est aux petits soins. Rose et Merlin profitent encore du très beau temps pour faire l’école dehors et installer tous leurs playmobils sur une couverture. On est comme à la maison!

Pour le dîner, nous allons chercher des pizzas dans le quartier que nous revenons déguster dans Ptit Gris. Encore une fois, elles sont délicieuses et peu chères. La pâte à un goût de pain frais!

Mercredi 13 avril

Matinée école/ travail. Lors de la récré du matin, Monique vient proposer aux enfants de faire un jeu de cartes qu’elle a toujours dans son camping car. OK, la fin de matinée sera donc consacrée à une leçon d’italien avec un mémory des contraires. Lucie hésite à en profiter pour aller se balader et laisser les enfants à cette mamie de voyage.

A 12h, vacances pour tous ! Les enfants expriment leur souhait de rester une nuit de plus dans cette aire, ils veulent « profiter de leurs jouets sans école » et nous on est plutôt pas mal ici, les gens sont très sympathiques et avenants. Du coup on en profitera pour inviter Tonino et les autres à l’apéro. Après une bonne bouteille de Syrah sicilien, nous terminons la soirée avec Monique, Giuseppe et Tonino… à la pizzeria ! On ne s’en lasse pas. Les enfants en profitent pour préparer des petits dessins pour chacun avant notre départ demain matin. Même les serveuses de la pizzeria reçoivent un dessin de Merlin.

De retour au « Camping Paradis », nous retrouvons respectivement nos maisons sur roues.

Jeudi 14 avril

Après de longs au revoir, nous quittons Monique et Giuseppe qui continuent leur périple en Sicile et Tonino, Mimmo et Martine. Pour notre part, nous nous dirigeons vers Agrigente. Première étape : la vallée des temples. Ce site, inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco et situé au sud est de l’île, abrite 10 temples bâtis entre -520 et -430. Au milieu des amandiers et des oliviers, nous parcourons ces vestiges archéologiques. Les temples se trouvent dans l’antique cité grecque d’Akragas. Devant le temple de la Concorde se trouve une statue du célèbre Icare, qui connut une triste fin en s’approchant trop du soleil pour finir en pleine mer… Cette histoire fascine les enfants qui sont admiratifs devant cette statue. Nous mettrons fin à cette visite en raison du vent qui souffle encore bien et de la multitude de touristes présente à laquelle on n’est pas habituée et qui n’est pas ce que l’on préfère. En plus y a plein de français, ça nous agace 😉 En soirée nous nous rapprochons de « la Scala dei Turchi » que nous souhaitons visiter demain. Nous avons repéré un parking gratuit (chose rare ici) à proximité. Malheureusement il est déjà occupé à notre arrivée par des forains et leurs reptiles effrayants (anaconda, crocodiles, etc….) Pas très emballés par ce voisinage visqueux, nous prolongeons de quelques kilomètres.

Un sympathique habitant nous indique un spot idéal pour passer la nuit.

Vendredi 15 avril : Bon anniversaire Margot

La Scala dei Turchi est une paroi rocheuse qui nous rappelle beaucoup les châteaux de coton de Pammukale. La différence c’est la température!

Le nom (« Escalier des Turcs ») vient des invasions de pirates sarrasins, appelés « Turcs » par la population locale. Ils y trouvaient un abri contre les bourrasques de vent et un abordage plus sûr.

La Scala dei Turchi est constituée d’une roche calcaire blanche en forme d’escalier. Les enfants s’éclatent parce qu’il faut crapahuter. L’aspect paraît glissant mais ne l’est pas en réalité. Les enfants testent nus pieds et apprécient la sensation. Les vêtements un peu moins.

En fin de journée, nous essayons de résoudre notre problème de gaz. C’est dans l’enseigne Technomat, l’équivalent italien de notre Bricoman français que Rose et Thomas trouvent la solution ! (que l’on croit) C’est avec un tuyau de bruleur à gaz qu’ils ressortent, souriants, du magasin. L’arrêt à la 1ere station que l’on trouvera ne sera pas concluant. Le pompiste refuse de remplir nos bouteilles, nous n’avons pas trop compris pourquoi.

Pour nous rapprocher de notre activité de demain, nous quittons la côte et découvrons de nouveaux paysages : la nature est beaucoup plus propre. C’est très vert, nous sommes entourés de montagnes et de jolis murets en pierre délimitent les propriétés. Les nombreuses fleurs printanières tapissent le sol. C’est vraiment beau !

Un joli paysage pour les yeux et des sensations intenses !

Oui, rouler en Sicile procure des sensations nouvelles : l’état des routes et le comportement des automobilistes sont du jamais vu depuis notre départ. Tu roules sur l’autoroute et tu rencontres régulièrement des nids de poules énormes ou des fentes de 10 cm de profondeur. Quand nous empruntons les ponts (très nombreux et très longs ici), nous avons la sensation que Ptit Gris est un train et que nous nous trouvons sur une voie de chemin de fer.

En soirée, nos romains rencontrés à Licata prennent de nos nouvelles en nous demandant si nous n’avons pas eu trop peur du tremblement de terre. Euh…. bin on a rien senti!? Vers 3h du matin la nuit dernière il y a pourtant eu un séisme de magnitude 4,2 non loin de là où nous nous trouvons. On dort vraiment bien dans Ptit Gris!

Ce soir nous nous arrêtons donc en pleine nature, au bord d’un lac avec ballet d’hirondelles et chant des grenouilles. Un camping car se trouve déjà là à notre arrivée mais peu importe, il y a beaucoup de place pour être tranquille. Tiens, ce sont des français, c’est rigolo! Quelques minutes plus tard, 2 autres camping car arrivent et…ce sont encore des français! On n’aura jamais autant été cernés!

Samedi 16 avril

Réveil ensoleillé, le ballet des hirondelles continue sur l’eau du lac, c’est magnifique!

Ce matin nous nous rendons à une activité « surprise » pour les enfants. Dans la liste de nos envies que nous avions élaborée en début de périple, il y avait l’accrobranche. On a eu beau chercher, avant le printemps, compliqué de trouver un site ouvert. Aujourd’hui c’est au Parcallario que nous allons. Nous avons négocié en amont pour pouvoir faire le même parcours puisque normalement en dessous de 1m20, l’accès aux parcours plus élaborés n’est pas autorisé. Et Merlin fait 1m15! C’est donc sur les parcours « green » et « orange » que nous nous lançons ! Nos petits crapahuteurs s’en donnent à cœur joie. Il fait beau mais le vent souffle encore beaucoup et ce n’est pas évident de progresser sur les hauteurs. D’autant plus que nous trouvons que certains passages ne sont pas évidents. Mais tout se passe bien, ils en redemandent ! Après presque 2h sur les cimes, nous commençons à avoir froid et quittons cette belle forêt.

Nous reprenons la route direction Catane Camille, Maxime, Angèle et Matthieu atterriront vers 18h. Avant cela nous faisons le plein de courses et de boissons (sans oublier les chocolats de Pâques) puis prenons possession du logement pour ces 4 jours ensemble. On est prêts à vous recevoir!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :